Tous mobilisés contre les incohérences de la réforme du Baccalauréat

En tant que membre du Conseil d’Administration du Lycée Clément Marot et Vice-Présidente du Conseil Régional Occitanie, je tiens à apporter tout mon soutien aux lycéen.ne.s, aux professeur.e.s et aux syndicats qui se sont mobilisés le 22 janvier dernier contre les incohérences de la réforme du baccalauréat.

Je tiens également à dénoncer la pression inacceptable subie par les lycéen.ne.s voulant sensibiliser leurs camarades sur cette réforme.

Comme déjà signalé, le service public d’éducation est en danger et le gouvernement persiste dans la casse de ce dernier, entraînant la mise en concurrence des établissements et la mise en péril d’une éducation de proximité.

Le manque de préparation de la réforme est rapporté depuis le départ par les professeur.e.s et syndicats. Les jeunes se retrouvent dans le flou quant à leur avenir, en plus de la pression exercée par le logiciel Parcoursup, recueil des différents vœux des lycéens.