Hôpital de Gramat. Non aux fermetures de lits !

25512-180430192233911-0-854x641

Alors que l’hôpital public connaît une crise sans précédent, et déjà fortement affaibli par les réformes passées, le gouvernement poursuit son entreprise de destruction de nos services publics. L’ensemble des syndicats de personnels, des collectifs et des associations de citoyens se mobilisent depuis un an pour réclamer plus de moyens matériels et humains pour l’hôpital. Il n’en est rien, Macron et Philippe restent sourd à la contestation.

Comme l’ensemble des établissements hospitaliers, l’hôpital Louis Conte de Gramat (46) fait l’objet d’une restructuration. Le collectif de défense de l’hôpital de Gramat se mobilise depuis bientôt deux ans pour le maintien de l’intégralité des lits. Je tiens ici à lui renouveler tout mon soutien. Le maintien de cet établissement de santé est une nécessité pour la survie de notre territoire.

J’apprend aujourd’hui de ce même collectif que le projet architectural retenu amputera le service de médecine de 5 lits, et l’EHPAD de 20 lits, ce qui représentera une perte sèche de 25 lits pour l’ensemble de l’établissement. Une décision totalement inadmissible. J’appelle donc nos concitoyens à se déplacer nombreux le 10 mars prochain à 13h pour un rassemblement le plus large possible devant les portes de l’hôpital.

Ne les laissons pas briser nos services publics !