Ariège. La santé, première priorité des territoires

« La santé reste la priorité de la population Ariègeoise, et ce n’est pas que lié à la crise du Covid-19 », ont affirmé ensemble les maires et présidents de communautés de communes en présence de la Présidente du département de l’Ariège Christine Téqui. J’ai participé ce matin à une rencontre, initiée par les communistes de la Haute-Ariège, entre le département d’Ariège, des présidents des communautés de communes de Haute-Ariège, du Pays d’Holme et de Tarascon sous l’égide du maire de Lavelanet Marc Sanchez. Il a été question de présenter à tous l’exemple du centre de santé de Lavelanet, qui en un an, a pu émerger et permettre le recrutement de 4 médecins alors que ce territoire arrivait dans une situation de désertification.

Porté à l’origine par 5 communes du Pays d’Holmes, la question se pose désormais de comment étendre ce service à l’ensemble de la communauté de commune, et plus largement à l’ensemble des ariégeois. Richard Moretto, maire PCF de Sautel a planté le décors en rappelant l’importance des centres de santé pour l’attractivité des territoires et les nombreuses sollicitations de maires locaux reçues par le maire de Lavelanet depuis l’ouverture du CSP l’an dernier. Comme je le répète depuis plusieurs années, après des siècles d’exclusivité de la médecine de ville par les médecins libéraux, ce système est à bout de souffle. Et Mme la Présidente du département l’a très bien rappelé, on a longtemps campé sur la fonction régalienne de l’Etat sur la santé. Pourtant la médecine de ville, elle, n’a jamais été régalienne et n’a jamais été de la compétence Etatique. La médecine salariale en centres de santé reste soumise à un contrat de travail de droit privé différent des salariés de l’hôpital public, par contre le lien entre CSP et hôpitaux est naturel. Les jalons quant à l’activité des médecins des CSP sont posés dans le contrat de travail établie avec la structure (mairie ou autre…).

Au vu de l’intérêt des présidents des communautés de communes sur cette question de l’accès aux soins, je ne peux qu’approuver la proposition qui a été faite lors de cette réunion d’organiser une rencontre de travail entre la présidente de l’Ariège, le président du Gers et la région. Le Gers a récemment annoncé la création d’une structure départementale permettant de coordonner tous les centres de santé du département. C’est un réseau de ce genre qu’il est de notre responsabilité à tous d’inventer et de faire émerger dans l’Ariège. La région, qui place la santé comme sa 1ère priorité, sera évidemment aux côtés des ces territoires pour les accompagner.

Je tiens à remercier vivement M. le maire de Lavelanet Marc Sanchez, ainsi que Richard Moretto pour leur accueil toujours très chaleureux.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par e-mail des nouvelles publications.