Cahors. Inauguration du Centre Départemental du Secours populaire

Retour sur l’inauguration des tous nouveaux locaux du centre départemental lotois du Secours Populaire Français au cours de laquelle je représentais aujourd’hui la présidente Carole Delga. Veuillez trouver ci-dessous les quelques mots que j’ai tenu à adresser aux participants:

Je tiens tout d’abord à vous exprimer cette fierté qui est la mienne de pouvoir être avec vous aujourd’hui pour cette inauguration. Depuis des décennies, le Secours Populaire, ses bénévoles et ses responsables, portent cette valeur essentielle qu’est la solidarité.

Une solidarité inconditionnelle, envers celles et ceux qui en ont le plus besoin, dans nos métropoles et nos agglomérations comme dans nos contrées rurales. Le maillage territorial que permet l’organisation du Secours populaire et de ses fédérations en fait un acteur indispensable et très efficace pour s’attaquer aux conséquences de la précarité dans nos territoires. Nous vivons plus que jamais dans un monde interconnecté et interdépendant. Qu’en sera-t-il demain alors que les inégalités sociales augmentent et que la nature se déchaîne ?

L’injustice sociale se double aujourd’hui d’une injustice environnementale, les personnes en situation de pauvreté et de précarité vivent très souvent aussi dans un environnement dégradé et irrespectueux de leur dignité. Si l’avenir passe incontestablement par un meilleur présent pour les enfants et la jeune génération, c’est à bien à nous toutes et tous, acteurs publics, associatifs et même privés de s’en préoccuper.

La pandémie a eu des conséquences désastreuses sur la vie de nombre de nos concitoyens. Elle a révélé à quel point, en tant que société, nous sommes encore très fragiles. L’accès à l’alimentation, à l’éducation, à un logement et aux soins sont désormais remis en question pour des millions de gens dans notre pays. Si ce n’était pour des associations comme la vôtre et des citoyens comme vos bénévoles, que se serait-il passé pour ses millions de personnes démunis ?

En région Occitanie, avec notre présidente Carole Delga, nous partageons ces valeurs et ces combats qui sont chers au Secours Populaire. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il n’y a jamais l’ombre d’une hésitation lorsque vos responsables me demandent de travailler ensemble sur des projets. Nous partageons cet objectif commun de dessiner une région plus solidaire, qui ne laisse personne sur le bord du chemin. Pour conclure, merci encore ! A tous les bénévoles du Secours Populaire, aux responsables et aux personnels. Au nom de notre territoire et de notre région, merci à toutes et tous pour cette solidarité !