Aides à domicile: A quand la reconnaissance ?

J’ai tenu à venir apporter mon soutien, celui du conseil régional et de la Présidente Carole Delga aux aides à domicile du Lot mobilisées ce matin à Cahors pour revendiquer de meilleurs salaires et une amélioration des conditions de travail.

Je tiens à rappeler qu’il est de la responsabilité du gouvernement de s’assurer de l’accès aux soins et aux services médicaux-sociaux pour tous. Cela passe nécessairement par la valorisation du métier des aides à domicile. Celles-ci ont été en première ligne depuis 2 ans au cours de la crise sanitaire que nous traversons. Malgré cela, aucune reconnaissance salariale, aucune reconnaissance de l’ancienneté ou de la pénibilité du travail. Elles sont comme d’autres elles aussi, les grandes oubliées du « Ségur de la santé ».

Plus que ça, le 1er Ministre Jean Castex, en visite à Cahors ce matin, n’a même pas daigné les recevoir !

Au sortir de cette pandémie, j’invite Monsieur le 1er Ministre à revoir ses priorités et à prendre en considération celles et ceux qui ont véritablement été les premiers de corvée depuis deux ans. Le conseil régional, à leurs côtés, reste disponible pour trouver des solutions aux problèmes auxquels doit faire face ce corps de métier si nécessaire.