Amplifier la mobilisation pour l’accès aux soins

La lettre des élu.e.s du groupe communiste, républicain et citoyen du conseil régional vous donne un compte-rendu mensuel de nos actions. Veuillez trouver ci-dessous mon édito sur le sujet de la santé et de l’accès aux soins pour tous.

Les politiques de santé et de solidarités ont pris une place prépondérante dans le débat public actuel, et cet effet a d’ailleurs été accentué par la pandémie que nous vivons. S’il est un cheval de bataille des communistes depuis de nombreuses années, c’est bien l’accès aux soins pour tous ! Et on voit à quel point nous visons juste quand on parle de maillage du territoire, d’égalité d’accès à la santé ou même de service public de médecine générale.

La création d’une structure régionale et le recrutement de plus de 200 professionnels de santé avec l’objectif de les installer dans un réseau territorial de centres de santé publics, constitue une avancée majeure dans le pays. Ce dispositif, unique en France, est à la fois un élément fort de la majorité plurielle avec laquelle nous avons été élus, mais aussi la marque indélébile du travail politique menés par les élus communistes.

C’est ce travail de fond que nous devons désormais pousser beaucoup plus loin avec en ligne de mire toutes les questions liées à la décentralisation, à la gouvernance, aux problèmes posés par les ARS et à la construction d’un véritable service publique national de médecine générale. « L’exemple Occitanie » pourra être un excellent levier pour amplifier partout la mobilisation des communistes sur ces questions. Par le biais du groupe de travail du comité régional et des collectifs citoyens dans les territoires, nous allons nous atteler, dans les mois qui viennent, à tracer un chemin vers ce service public de médecine générale dont à tant besoin notre pays, et participer tous ensemble à relever le défi des jours heureux.